CLCV - SUD BASSIN ARCACHON

Association nationale de défense des consommateurs et usagers

UNION LOCALE - CLCV - SUD BASSIN ARCACHON - 9 avenue du général Leclerc - 33260 - La Teste de Buch - 05.56.54.20.13
UNION LOCALE - CLCV - SUD BASSIN ARCACHON - LA TESTE
SANTÉ
CONSOMMATION
LOGEMENT
CADRE DE VIE
ARCACHON
- Sem.

 Bulletin d'adhésion

APB (Admission Post Bac) est mort… Vive PARCOURS SUP !!

 

Voyons ce qu’il propose aux bacheliers, futurs étudiants.

 

Il s’agit donc de la nouvelle plate-forme d’admission en première année de formations de l’enseignement supérieur. Elle permet aux lycéens, apprentis mais aussi aux étudiants qui souhaitent se réorienter en octobre 2018 de formuler des vœux de poursuite d’études et de répondre aux propositions d’admission des établissements dispensant des formations de l’enseignement supérieur.

 

Elle est ouverte depuis le 22 janvier et les futurs étudiants pourront y accéder jusqu’au 13 mars 2018, impérativement. Ils auront à formuler 10 vœux maximum, sans ordre de préférence.

 

PARCOURS SUP donne accès à deux types de formations :

 

-Des formations sélectives pour lesquelles l’admission se fait sur dossier : BTS (Brevet de Technicien Supérieur), IUT (Instituts Universitaires de Technologie), CPGE (Classes Préparatoires aux Grandes Ecoles), parfois par concours (Sciences Po) … Les établissements d’enseignement supérieur sollicités par le futur étudiant répondront « oui » ou « non », clairement, aux demandes formulées.

 

-Des formations non sélectives : licences, première année commune aux études de santé… dans ces formations, les réponses pourront être plus nuancées. Ces réponses commenceront à parvenir aux futurs étudiants à partir de la fin du mois de mai, c’est-à-dire avant les épreuves du Baccalauréat.

 


Selon la Ministre de l’enseignement supérieur, Frédérique Vidal, « désormais, l’inscription dans une formation en licence générale pourra être subordonnée à l’acceptation, par le candidat, du bénéfice des dispositifs d’accompagnement pédagogique ou du parcours de formation personnalisé proposés par l’établissement pour favoriser sa réussite. L’élève aura toujours le dernier mot dans le choix de sa filière mais devra faire confiance à l’université et aux enseignants sur le chemin à parcourir pour le parcours qu’il souhaite obtenir. »

 

Cette démarche supprime de fait le tirage au sort de triste mémoire (lorsque le nombre de candidats excédait le nombre de places dans une filière) et vise à réduire les trop nombreux échecs en première année.

 

Les professeurs principaux, les conseillers d’orientation, les chefs d’établissement sont à la disposition des élèves pour les guider dans leurs décisions de choix, de nombreuse brochures (voir l’ONISEP) sont accessibles. Il reste à souhaiter bonne chance aux futurs bacheliers et étudiants dans une démarche qui les engage durablement.

 

Auteur : Annie B

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services.